Support

La Très Sainte Mère de Dieu

16 juillet 2010

JE SUIS la Très Sainte Mère de Dieu.

Aujourd’hui, je viens spécialement chez vous, chers enfants de la Lumière, qui vous ingéniez à avancer dans la vie malgré toutes les difficultés que vous rencontrez sur votre Chemin. Je viens chez ceux qui, se rendent humbles quand chaque situation karmique suivante se jette sur eux, demandent pardon pour leurs mauvais précédents choix et comprennent le fonctionnement de la Loi du Seigneur. Et je me réjouis beaucoup quand je vois votre progrès et surtout quand j’entends que malgré tout ce qui se passe avec vous, vous vous rappelez de remercier Dieu et le Père.

En ce moment, je suis venue vous remercier de votre abnégation, de l’exemple que vous donnez et de la possibilité pour tous les autres de suivre cet exemple après qu’il ait été gravé dans l’inconscient collectif de la communauté humaine. Vous êtes peu, mais quand vous soutenez l’une après l’autre les tempêtes de la vie se jetant sur vous, vous devenez de plus en plus forts et capables de donner appui à tant d’autres âmes.

J’entends vos prières et je ressens l’Amour Divin que vous m’envoyez de vos cœurs. Et je veux vous dire que lorsque vous m’invoquez, je participe avec vous dans votre Service quotidien et je sature vos corps de mon Amour. Et je suis prête à donner mon aide à ceux qui ont de l’élan et qui m’appellent à l’aide ‒ ceux qui désirent se délivrer de leurs défauts et habitudes nocives qui les empêchent de vivre dans la Lumière, Sagesse, Force, Amour, Joie, Paix et Harmonie Divins, et d’accomplir ainsi le commandement du Père de vivre heureusement sur cette terre.

Je profite de l’occasion pour féliciter ceux qui ont prêté attention à nos paroles, certains graduellement, d’autres ont décidé tout d’un coup et ont arrêté de regarder la télévision, d’écouter la radio et de lire à tort et à travers sur l’Internet et dans votre presse, et ont aussi arrêté l’usage de la viande, de l’alcool, du tabac et d’autres substances nocives pour vous.

Savez-vous qu’alors votre conscience se calme, vos vibrations augmentent et après quelque temps vous devenez capables de percevoir nos vibrations et nous pouvons verser dans votre contenant, maintenant à moitié vide, ce dont vous avez besoin pour votre développement futur.

Et aussi quand vous invoquez un des Êtres Supérieurs de la Lumière, nous avons la possibilité de demeurer dans votre temple. Alors vous devenez nos yeux et nos oreilles, nos bras et nos jambes. De cette façon, vous nous donnez la possibilité de pénétrer à travers le voile entre nos mondes et de travailler pour la réalisation de la Providence du Seigneur.

C’est une coopération bénie par le Père et tous les Cieux jubilent quand encore l’un de vous prépare son temple et apprend à sortir de plus en plus fréquemment de la mer de l’illusion et à voler dans l’étendue Céleste sous les rayons caressants de la Conscience Divine.

Mes bien-aimés, je vous enveloppe de mon Amour qui va multiplier Divinement vos forces et je vous souhaite plein succès sur le Chemin du développement spirituel.

JE SUIS la Très Sainte Mère de Dieu