Instructions en temps opportun

Maître Morya

29 mars 2013

JE SUIS Morya.

Le temps est venu de mettre fin à ce cycle de Messages. Et je viens aujourd’hui prononcer les dernières paroles et attirer votre attention sur certaines de vos faiblesses et vulnérabilités, que vous, si vous le souhaitez, pourriez corriger et transformer pour les faire passer dorénavant de votre faiblesse en votre force et protection.

L’une est liée à la musique qui sonne autour de vous. Beaucoup sont habitués à travailler sous un fond sonore et à écouter de la musique la plupart de la journée. Alors, bien-aimés, je vais vous recommander quelle sorte de musique serait bien d’écouter.

En outre, tous ceux de vous qui vivent dans les grands endroits habités, sont exposés à l’influence d’un fond sonore divers d’une musique flottante soit au travail, soit dans le transport ou dans les bâtiments à usage public ‒ de la musique qui est le plus souvent très loin des modèles Divins qui sont en mesure d’aider plutôt que de gêner et de ruiner la santé de tous vos corps. Dans la plupart des cas, à beaucoup de vous ce fond sonore qui vous accompagne partout pendant la journée quand vous êtes hors de la maison, se reflète mal sur vous et nous reconnaissons le problème. Pour cela je suis venu essayer de vous aider.

Principalement, dans les petits endroits habités, ce problème manque complètement ou presque complètement mais jusqu’à ce que vous vous déménagez pour y vivre ou pour vivre entièrement dans la nature, selon les recommandations insistantes qui vous ont été données dans les Messages de ce cycle, pendant ce temps, ce qui pourrait vous aider, c’est que vous ayez des écouteurs dans les oreilles pour vous isoler des bruits extérieurs et desquels sonnera la musique de la nature, les sons de la nature. Écoutez les chansons des oiseaux sur le fond d’un ruisseau murmurant. Cela vous aidera à supporter les basses vibrations qui vous entourent, y compris la musique sonnant autour de vous. Et vous pourriez toujours, partout où vous allez, demander que la musique soit arrêtée ou le volume soit réduit au maximum, si possible.

Mais rappelez-vous que cela est un moyen que vous pouvez utiliser pour une courte période, seulement pendant que vous organisez vos affaires d’aller vivre dans des petits endroits habités en proximité maximale de la nature ou dans la nature. Cette recommandation a une courte durée d’action, et puis son profit sera nul ‒ elle deviendra inutile avec l’écoulement du temps pour votre émigration plus favorable des grands endroits habités.

D’ici là, les sons de la nature, sonnant dans vos oreilles, vous aideront à rester équilibrés et harmonieux. Ils vous aideront à cesser de prêter attention à ce qui se passe autour de vous. En les écoutant, fermez les yeux quand vous avez cette possibilité et imaginez que vous êtes dans la nature, loin de toute l’horreur dans laquelle vous êtes plongés à ce moment là.

Et si vous vous sentez mal quand vous faites jouer les sons de la nature et vous les écoutez sur le fond de la musique malfaisante autour de vous, et vous vous pressez de les arrêter, cela vous montrera où vous en êtes et combien désastreuse est votre situation maintenant. Beaucoup de vous sont tellement habitués à cette situation qu’ils ne la perçoivent même pas comme une situation désastreuse et ne peuvent pas comprendre ce qu’ils se causent. Ils comprendront seulement s’ils vont dans la nature et vivent un semestre ou une année complète dans le silence et dans la pureté et retournent ensuite dans la ville.

Le salut est de quitter au plus vite les grands endroits habités, d’y demeurer le moins que possible et d’être dans la nature pendant votre temps libre. Mais je veux dire par là que vous allez dans la nature en dehors des coupoles des endroits habités plutôt que dans les parcs des endroits habités comme certains de vous le comprennent.

Comme vous le voyez, on vous parle une nouvelle fois d’aller vivre et travailler dans la nature et des explications et d’autres raisons importantes vous sont données afin de le faire. Moi, je termine aussi de ce qui a commencé le premier Message de ce cycle puisque c’est le plus important pour vous en ce moment, le plus impératif, le plus urgent et ce qui doit être fait le plus rapidement !

Tout le reste que nous vous recommandons, vous le gagnerez progressivement dans le temps quand vous vivez déjà en dehors des grands endroits habités. Toutes les autres recommandations que nous vous donnons pour vous aider, sont données exactement lorsque vous êtes là ‒ dans la nature, quand vous les accomplissez. Sinon, leur effet sera bientôt nul et il pourrait même être négatif.

L’autre recommandation que je voudrais vous donner afin de vous aider jusqu’à ce que vous quittez les grands endroits habités, est de demeurer au maximum dans le silence positif. Car, en étant sous la coupole de l’endroit habité où vous vivez, chaque mot prononcé y reste et s’il est négatif, accompagné de pensées et sentiments négatifs, en se dirigeant dans l’espace autour et en atteignant cette coupole énergétique, il rebondit d’elle et retourne à sa source, à celui qui a prononcé les mots, qui a émané les pensées et sentiments négatifs. Leur composant énergétique retourne, mais déjà multiplié d’une manière Divine, exponentiellement, autant de fois que la négativité de l’espace environnant à l’intérieur de la coupole est plus intensifiée.

Donc, très prochainement certaines des personnes qui s’expriment majoritairement de mots négatifs peuvent très vite commencer à souffrir de toutes sortes de maladies puisque leur protection sera perturbée. Et quand les mots négatifs sont accompagnés de pensées et sentiments négatifs, ce processus se déroulera d’une façon encore plus accélérée et vite.

Si vous êtes positifs, cela vous protégera, mais seulement à un certain point. Car, si ces mots positifs que vous prononcez sont rejetés de la personne en face ou deviennent un objet de risée, alors ces mots contribueront à l’augmentation de la négativité.

Et si une personne vous juge de ce que vous parlez, ce karma sera lourd pour elle puisque ce sera du karma vers Dieu, si, par exemple, vous l’avez bénie avec Amour Divin et elle vous a moqué, même intérieurement. Et vous assumerez aussi une partie de ce karma, car vous avez provoqué sa création avec vos mots.

Ou si votre parole est positive et acceptée par la personne à qui vous parlez, mais est ensuite utilisée par elle pour nourrir et augmenter l’illusion puisque cette personne n’est pas en Dieu, dans ce cas, vous êtes ceux qui créent le karma négatif à ce moment là. Car vous êtes des porteurs de la Lumière Divine et en parlant, vous la mettez dans vos paroles et elles la contiennent, et puis, quand vous les dirigez vers quelqu’un, il assume cette Lumière, et c’est votre responsabilité de donner votre Lumière seulement à ceux qui l’utiliseront correctement et la multiplieront. Il y a deux mille années Jésus vous a prévenus de cesser de jeter les perles aux pourceaux et aussi de cesser de gaspiller le précieux grain en le semant au bord de la route plutôt que sur le champ !

Pour cela il est très important et je viens de vous le recommander, pendant que vous êtes dans les villes et les autres grandes localités, soyez principalement en silence.

Le temps est venu de mettre les masques dont nous vous avons déjà parlé et de garder votre essence intérieure loin de la vue des personnes vivant dans l’illusion, qui ont préféré la multiplier et nier Dieu. Manifestez votre essence seulement dans la mesure où elle peut être acceptée par les autres, en ayant tout le temps une conscience vigilante et en accordant une attention particulière ! Et quand vous êtes en dehors des coupoles des plus grands endroits habités, dans la nature, alors il est obligatoire pour vous de manifester votre vraie essence Divine et de la manifester en plénitude.

Des temps difficiles commencent pour ceux de vous, bien-aimés, qui sont encore dans les grands endroits habités. Et ils deviendront de plus en plus difficiles ! C’est un cours tout naturel du développement des processus qui se déroulent en ce moment à l’échelle planétaire. Et bientôt, je ne voudrais pas être à la place de qui que ce soit de ceux qui décident de rester à vivre dans les grandes localités humaines et de demeurer 24 heures de la journée dans leur aura, sous leur coupole énergétique.

Je vous bénis de prendre la décision correcte et d’agir dans la direction nécessaire. Et je vous souhaite bénignement qu’à notre prochaine réunion beaucoup d’entre vous vivent déjà ailleurs, qu’à chaque réunion ultérieure, après elle, de plus en plus de vous y réussissent. Que vous viviez dans un endroit qui est salutaire pour tous vos corps et qui vous aidera à survivre dans les temps à venir. Que vous viviez dans un endroit où, quand vous demandez notre aide, vous pourrez l’obtenir, au lieu que votre appel reste une voix dans le désert.

JE SUIS Morya, prêt à vous aider ! Et prêt à souhaiter la prochaine fois la bienvenue à ceux d’entre vous qui écouteront les chants des oiseaux dans leur milieu naturel quand ils se réveillent le matin, au lieu à travers un enregistrement dans leurs oreilles.

 

 

картина