Question et réponse 81

Arrivée et sortie d’incarnation

Question et sa réponse donnée de la Présence de l’Un le 21 janvier 2018.

 

Question : Est-ce que la partie illusoire peut venir seule en incarnation ?

Réponse : Elle est sans cette possibilité.

La partie illusoire – c’est en effet une énergie, énergie négative, énergie Divine déformée par la personne quand elle copèche quelque chose et qui reste dans son champ énergétique. La présence de cette énergie Divine déformée gêne après cela la personne à des moments clé puisqu’elle est dirigée nuisiblement pour la personne des dites aides, assistants et instigateurs* de la partie illusoire.

Lorsque la personne sort de l’incarnation son corps physique cesse d’exister. L’Âme reste, c’est-à-dire les 3 corps subtils inférieurs – astral, mental et éthérique, avec leur composant énergétique. Ils peuvent être remplis de l’énergie positive du bon karma ainsi que de l’énergie du karma négatif qui constitue la partie illusoire de la personne.

L’Âme s’efforce de se fusionner après la fin de l’incarnation avec l’Esprit de la personne – avec sa Supérieure Présence JE SUIS mais cela peut être réalisé seulement quand son karma négatif est 100 % ou presque 100 % transmuté et l’Âme n’est composée que de l’énergie Divine du Bon karma. C’est le moment de l’Ascension, de l’entrée dans le Paradis et après cela l’Âme est sans besoin de s’incarner plus, c’est-à-dire de venir en incarnation dans un nouveau corps matériel.

Cependant, dans la plus part des cas l’énergie du bon karma se fusionne avec la Supérieure Présence JE SUIS dans les octaves Supérieures de la Lumière et l’Âme se fusionne avec l’énergie du karma négatif, c’est-à-dire avec l’Ego ou la partie illusoire, elle reste dans l’attente de descendre dans le monde matériel dans une nouvelle incarnation. Et cela encore et encore. Cela continue :

1. jusqu’à ce que le karma négatif est entièrement transformé, on réussit à se nettoyer karmiquement et fait l’ascension et sa partie illusoire est complètement réduite dans la Lumière de son Ascension et cesse d’exister

2. ou jusqu’à ce qu’on se charge assez beaucoup karmiquement, incarnation après incarnation, de façon que ses chakras commencent à se fermer l’un après l’autre à cause de cette pollution énergétique et on cesse de conduire la Lumière Divine – l’énergie que sa Supérieure Présence JE SUIS lui donne afin de pouvoir continuer à exister.

Le processus décrit dans point 2 continue jusqu’à ce que la quantité d’énergie réservée pour l’incarnation donnée de cette personne termine préalablement. Cette énergie consiste d’une partie de l’énergie de son bon karma de toutes ses incarnations précédentes, justement définie selon les tâches que la personne s’est chargée d’accomplir dans son incarnation présente. Le but de toutes ces tâches est sa nettoyage karmique et la réduction de sa partie illusoire.

Pourtant, on néglige parfois l’accomplissement de ces tâches et au lieu de transformer son vieux karma négatif des incarnations précédentes et d’ouvrir les chakras fermés par naissance, l’un après l’autre, qui s’y rapporte, on choisit de créer constamment de nouveau karma négatif. De cette façon, de plus en plus chakras se ferment, jusqu’à ce qu’on finit par se transformer dans le dit vampire énergétique afin que son corps physique continue à exister. C’est une personne qui vit complètement pour le compte de l’énergie de ses proches, des gens qu’elle rencontre pendant la journée et des âmes qu’elle rencontre dans les couches inférieures astrales pendant le sommeil quand elle et les autres gens dorment.

Quand on se pollue et se charge karmiquement de façon que tous ses chakras se ferment, son Âme reste sans le charge énergétique de sa Supérieure Présence JE SUIS et meurt. C’est normal dans ces types de cas que le corps matériel meure aussi, ce qui met également fin à la série d’incarnations. Mais à la différence de l’Ascension, en ce cas la matrice de l’Âme – les trois corps inférieurs qui sont irrémédiablement déformés par la déchéance en péché de cette personne, vont pour être fondus. C’est la signification de votre expression que l’âme de la personne peccable va dans l’enfer. Et cela est pour toujours et est irrévocable.

Cependant, dans certains cas, si toute de suite au moment de la fermeture du dernier chakra, dans les corps subtils de la personne entre un être désincarné astral, coincé entre les dimensions – ni avoir fait l’Ascension, ni pouvoir venir dans une nouvelle incarnation, qui reste et hante depuis quelque temps autour de la personne, en attendant exactement ce moment, alors le corps de la personne reste « vivant » mais son âme est morte et dans ce corps commence à vivre l’être qui l’a usurpé. Une telle personne est un vampire énergétique très fort et les proches de l’âme déjà morte continuent à prendre soin pour lui et à le nourrir avec son énergie, pour le compte de laquelle elle vit.

Les proches commencent à apercevoir des différences dans le comportement de la personne car, quoi que bien l’être désincarné n’imite l’âme morte, il a seulement accès à certains des enregistrements de la personne ayant le corps où il est entré – ceux qui sont plus proches et sont encore restés dans le corps astral et mental de la personne. Mais il est sans accès aux enregistrements profonds dans son corps éthérique. Pour cela lorsqu’on demande la personne de quelque chose dans le passé, elle dit qu’elle l’a oublié, qu’elle ne se souvient pas ou si elle répond, elle invinte et la réponse est loin de la vérité.

Dans ce type de cas d’usurpation, si l’être désincarné entre dans le corps d’une personne qui était malade, dans le lit et ses proches prennent soin pour lui, il est très probable qu’il les survit, après avoir avant terme puisé toute leur énergie vitale destinée pour leur incarnation. Le seul salut pour les proches d’une telle âme morte usurpée est de réaliser à temps qu’ils perdent beaucoup d’énergie et se sentent mal et sans forces toujours lorsqu’ils communiquent avec son « proche » et de le rendre dans une maison pour gens malades ou maison de retraite pour personnes âgées et s’il est sain et jeune, ils doivent le séparer de vivre à un autre endroit et cesser les contacts avec lui presque 100 %. Et les gens qui les connaissent doivent être sans jugement pour leur choix, car c’est le choix le plus correct du point de vue du Seigneur et du point de vue Divin exactement dans ce cas.

JE SUIS la Présence de l’Un

 

line

* Voir dans la Question et réponse «Aides, assistants et instigateurs».

 

© Rossitsa Avela

Retourner à l’Enseignement


UNION
www.edinenie-vsemirno.net