Question et réponse 107

Observation des lois humaines

Question envoyée en polonais au site UNION le 18 janvier et sa réponse donnée de la Présence de l’Un le 15 mars 2018.

 

Question : Cher Père Uni, est-ce que et dans quelle mesure on doit observer la « loi humaine » ? Est-ce que le juge, en jugeant l’accusé à plusieurs années d’emprisonnement ou même à peine de mort, crée de karma négatif ? Merci !

Réponse : Il est nécessaire d’observer la loi humaine. Afin qu’on se développe dans la spiritualité, on doit être sans dettes vers le monde matériel et doit respecter les normes de conduite dans la société parmi laquelle on vit et les biens qu’elle donne et qu’on utilise. Au cas contraire, si on transgresse les lois de la société (l’État) dans laquelle on vit mais on utilise les biens qu’elle donne et crée pour ses membres (les citoyens), alors on devient son débiteur. Et quand on a des dettes dans le monde matériel, on doit d’abord les transformés et alors seulement on peut se développer dans la spiritualité.

Et il est nécessaire d’être en pleine observation de la loi humaine, si on veut avancer avec succès dans la spiritualité, ce qui inclut l’observation des Commandements et Lois du Seigneur.

Cependant cette exigence d’observation complète des lois humaines est en vigueur :

1) si ces lois sont dirigées
blue dotvers la conservation des valeurs humaines,
blue dotvers la prospérité de la société dans son ensemble et
blue dotvers l’existence paisible commune de ses membres.

2) Et aussi quand pendant la constitution et l’admission de ces lois était présente au moins une personne :
blue dotqui a l’Âme Vivante et Claire,
blue dotqui se trouvait en ce moment-là dans le réseau de la Lumière et
blue dotqui a consenti librement – par son libre arbitre – à les accepter et a conclu qu’elles sont Bien pour les membres de la société pour laquelle elles s’appliquent et vers laquelle elle appartient.

Si une de ces deux exigences manque ou les deux manquent, ou une des parties composantes de l’une des exigences manque, on est libre d’aller vivre à un lieu où elles existent. C’est déjà une question de choix personnel.

Et quand les membres de toute la société souffrent des lois qui sont acceptées en violation des deux exigences ci-dessus, ils tous peuvent se tourner dans leurs temples vers le Seigneur et vers le Dieu et :
1) En premier lieu se repentir pour tous les péchés du peuple entier dans tous les temps jusqu’à maintenant qu’ils se sont tant embrouillés et ont reçu tels dirigeants et législateurs et requérir, vouloir sincèrement et prier de les donner de l’aide d’En-Haut afin que la Paix, la Justice et l’Équité dans leur société et le soin pour tous ses membres règnent de nouveau.
2) Et après cela ils peuvent pardonner de tout cœur et de toute âme ces dirigeants et législateurs tout le mal qu’ils ont causé jusqu’à ce moment et qu’ils causent en ce moment à eux tous.
3) Et enfin ils peuvent remercier pour tout le Seigneur, de tout cœur et de toute âme !

Cela signifie d’effectuer nationalement la Pratique Spirituelle « Pénitence, Pardon et Gratitude dans 7 pas ».

Et alors, selon leur élan et pureté de la poussée, selon leur Foi et selon la Force de la Gratitude et leur Amour pour Moi – leur Seigneur – on leur donne d’En-Haut toute l’aide nécessaire pour remédier à la situation dans laquelle ils tous sont tombés.

Et quand les deux exigences ci-dessus pour observation complète des lois humaines sont présentes et quelqu’un transgresse les lois de la société (de l’État) dans laquelle on vit et est attrapé, jugé et condamné selon ces lois, alors ceux qui l’attrapent, ceux qui témoignent pour son action et celui qui est autorisé de prononcer la sentence par la force de sa situation officielle, et aussi ceux qui travaillent sur l’accomplissement de la sentence, sont sans chargement karmique quand ils sont irréprochables dans leur attitude vers le violateur et suivent strictement les décrets des Lois.

JE SUIS la Présence de l’Un

 

© Rossitsa Avela

Retourner à l’Enseignement


UNION
www.edinenie-vsemirno.net