Conférence en Pologne dans les environs de la village Podkampinos, partie 3

(fragments de la conférence avec des compléments et explications)

27 avril 2013

 

Question : Qu’est-ce qu’il faut faire en cas où des pensées négatives viennent alors qu’on est encore dans les villes ?

Rossitsa Avela : Parfois, quand on veut dire quelque chose de bon, peu importe si c’est pendant son travail dans la spiritualité, par exemple prononcer une bénédiction, ou durant une conversation avec d’autres personnes, ou au cours de son travail dans la matérialité, quand on commence à la prononcer, à ce moment en soi, dans son esprit, des pensées négatives viennent. Et il arrive qu’on veuille dire quelque chose de bon, mais on dit quelque chose de néfaste, ou même quelque chose d’illusoire.

C’est un problème que beaucoup de gens ont en ce moment. Et ce problème vient de la partie illusoire de la personne et sa partie Divine s’efforce de l’aider et souvent, elle lui suggère l’erreur dès qu’elle l’a commise. Et si elle ressent qu’elle a commis une faute, cela lui donne la possibilité tout de suite, sur place ‒ devant les gens auprès de qui elle a eu tort ou un peu plus tard, si elle est déjà parti du lieu de la rencontre ou la conversation téléphonique par exemple terminée, à la première occasion de s’excuser, de demander pardon et de dire ce qu’elle voulait dire et quelles étaient ses intentions. C’est exactement une des manifestations de la lutte entre le bien et le mal dans l’homme. Ce processus est renforcé de nos jours, surtout chez ceux qui vivent dans les grandes localités puisque là la pureté de l’espace est de plus en plus réduite. Et généralement, plus la pureté de l’espace diminue, plus se renforce ce processus d’apparition de pensées et sentiments négatifs, de dire des mots négatifs et d’effectuer des faits négatifs.

C’est un processus tout à fait naturel qui se déroule avec l’autorisation et la permission Divines. Maintenant, je vais vous expliquer de quoi il s’agit. Il est déjà annoncé d’En-Haut et beaucoup de vous savent qu’il y a quelques années, les Forces de la Lumière travaillaient sur le nettoyage des octaves Supérieures d’êtres qui ont renoncé à Dieu et pour qui l’accès à l’Énergie Divine est par conséquent coupé. Et dès que ce nettoyage a été achevé avec succès et dans les années suivantes le nettoyage du plan astral s’en est suivi, d’abord dans ses couches supérieures. Donc, les êtres astraux sont maintenant étroitement serrés dans les couches moyennes et inférieures du plan astral et viennent de plus en plus sur le plan physique aussi. Et ils attendent et essaient à chaque occasion qui leur est offerte par les gens eux-mêmes, de puiser leur Énergie Divine et surtout celle des gens qui ont un accès direct à elle.

Pour cela les Maîtres nous disent : « Allez vivre en dehors des grands endroits habités. » Car ce processus va se renforcer et les êtres astraux vont se concentrer dans les grandes localités où il y a beaucoup de gens qui vivent sans observer les Commandements et Lois Divins et ces êtres astraux peuvent librement puiser leur énergie Divine. Et il est assez possible qu’il deviendra de plus en plus difficile d’être positif et harmonieux, dans la Joie et de hautes vibrations dans les conditions de la ville où les vibrations sont beaucoup plus basses.

Alors, à travers sa partie illusoire, de tels êtres astraux peuvent prendre le contrôle sur ses pensées et sentiments. On veut dire quelque chose de bon, mais il ressort quelque chose d’autre quand on le dit, et cela peut même devenir de grande force de sorte qu’on soit soi-même après cela surpris qu’on ai pu dire une telle chose, mais au moment de parler on est en fait presque sans aucune possibilité de le maîtriser et de s’arrêter.

Il en est de même quand on veut faire quelque chose de bon, mais il ressort quelque chose d’autre. Et le seul salut de nouveau est de vivre en dehors des grands endroits habités.

Même lorsqu’on voyage sur les autoroutes et les routes principales, on se trouve dans des conditions proches au séjour dans la grande ville. Car la grande vitesse de déplacement maintient les conducteurs sous tension et souvent dans une irritation et, le long de ces routes, il y a aussi de tels êtres astraux qui puisent l’énergie des gens qui sont sans la syntonie positive et sans harmonie et balance, car leur défense s’affaiblit ou manque alors.

Je vous ai expliqué ce qui peut être une des raisons pour que des pensées négatives et/ou les autres pensées illusoires apparaissent, même et surtout au moment où elles sont le moins désirées et où, si on leur succombe, on va perdre le plus d’énergie et on peut amasser un nouveau karma négatif. Et qu’il en est de même pour les sentiments négatifs et/ou les autres sentiments illusoires et pour les paroles et faits négatifs et/ou illusoires.

Une autre raison est le karma négatif que l’on porte dans ses corps et qui le fait réagir d’une certaine manière à un moment donné où un enregistrement karmique s’ouvre pour transformation. Dans un moment pareil, il est tout naturel que des pensées et sentiments illusoires viennent et qu’on prononce des paroles illusoires et que ses faits soient aussi illusoires.

Une troisième raison est qu’en étant dans un grand endroit habité, on se trouve dans son champ énergétique et si ce champ est saturé d’une certaine énergie, elle peut influencer ses pensées, sentiments, paroles et faits et en passant par des lieux où cela est particulièrement intensifié, on peut ressentir de forts sentiments, des pensées étrangères peuvent traverser sa tête. Par exemple, on peut tout d’un coup avoir une forte envie de manger de la viande, ils peuvent surgir des pensées sexuelles, des images, des désirs, etc., qui sont entièrement externes alors que jusqu’à récemment on a été complètement tranquille et sans de telles pensées et sentiments.

Une autre raison peut être qu’on a vu en passant, par exemple dans le transport ou quelque part d’autre où on a du travail, une publicité à la télé et là, derrière le cadre, une information énergétiquement dirigée a eu lieu et est entrée dans ses corps subtils, qui change ses pensées, sentiments et tout son comportement.

Ou, on se trouve à un endroit où près de lui, travaille un appareil pour influence psychotronique sur la conscience ce qui représente de nouveau un danger d’exercer un contrôle sur son comportement, etc.

Quelles que soient les causes d’apparition des pensées et sentiments négatifs et/ou les autres pensées et sentiments illusoires, quand on va vivre dans la nature, elles disparaissent tout naturellement et on remarque après un certain temps qu’on est devenu une personne complètement différente. Je dis à cela qu’on est devenu soi-même.

Mais pendant que vous êtes toujours pris au piège des grandes localités humaines, le temps est venu de vous dire quoi faire quand des pensées et sentiments négatifs et/ou les autres pensées et sentiments illusoires vous viennent ou quand vous dîtes ou faîtes quelque chose de faux. Comme vous le comprenez déjà, il manque de recette miracle, car dans chaque cas la raison de leur apparition peut varier et ce que vous devez faire aussi varie selon le cas.

Il serait bien de renforcer l’autocontrôle et l’autodiscipline, d’être vigilants à chaque instant et d’être prêts à réagir tout de suite afin de vous conserver :

blue-dot de vous conserver de jeter le regard sur un récepteur de télévision allumé et toutes sortes de publicités sur les écrans, etc;

blue-dot de vous éloigner au maximum vite de l’endroit où vous vous sentez mal d’une manière quiconque et qui vous provoque d’enfreindre les Commandements et Lois Divins et où vous commencez à désirer des choses pécheresses, d’un endroit où vous éprouvez soudainement une forte colère, irritation, agression, d’un endroit où vous ressentez un lourdeur dans la poitrine, des douleurs de corps, de la fatigue et toute sorte d’inconfort, manque de désir de travailler et de faire quoi que ce soit, etc.;

blue-dot de faire ces 3 choses très importantes :

1. Imprimez et portez toujours avec vous, et prononcez selon le cas et la nécessité du moment, comme votre cœur vous dicte, une ou plusieurs de ces Invocations, Paroles-Formules et Bénédiction :

« Parole-Formule pour la libération des pensées et sentiments illusoires » du Seigneur Sanat Kumara;

les données par la Présence de l’Un

« Bénédiction pour la protection des forces de l’illusion »;

« Parole-Formule pour transformer les pensées et sentiments illusoires et pour cesser toutes les autres immixtions des forces de l’illusion »;

« Parole-Formule pour la libération des pensées, sentiments et êtres illusoires »;

« Invocation vers Saint Archange Michel pour la Protection en tout temps »;

« Invocation en cas d’urgente besoin d’aide »;

« Invocation pour surmonter les états négatifs et autres états illusoires au début lorsqu’ils apparaissent, Élohim Paix »;

« Invocation pour aider en moment difficile » du Bien-Aimé Jésus.

2. Dès que vous prononcez ces Paroles-Formules, invocations, bénédiction ci-dessus que vous choisissez et comprenez qu’ils ont le meilleur effet sur vous, tout de suite après cela commencez à travailler. Le dur travail physique est la meilleure chose. Et même avec un effort de volonté si nécessaire, dirigez entièrement intentionnellement votre pensée vers le travail, placez-la complètement dans ce que vous faîtes pour obtenir un résultat bienfructueufaisant de votre travail, de la plus haute qualité.

3. Commencez à remercier Dieu et toutes les Forces de la Lumière qu’ils vous aident à ce moment à vous libérer des pensées et sentiments négatifs en vous et des quelconques conditions illusoires. Car, comme dans l’expression des temps anciens « on fuit comme le diable de l’encens » où on nous dit en effet que le diable peut aussi fuir, notamment de l’encens ‒ littéralement et au sens figuré, de cette façon ces êtres illusoires fuient de la gratitude que vous envoyez vers les octaves Supérieures de la Lumière. Car la Gratitude exprimée de tout cœur est l’encens, la fragrance que vous dirigez vers En Haut et elle aide pour que le Feu intérieur en vous augmente. Et ces êtres astraux qui se sont appuyés contre votre aura et vous implantent les pensées et sentiments négatifs et/ou les autres pensées et sentiments illusoires, se décollent et vont à un autre endroit et vous vous soulagez tout d’un coup.

Et si vous avez fait l’erreur de vous méprendre et tomber dans une quelconque négativité, dans un jugement, de commettre quelque chose de faux, qu’est ce qu’elle soit, une fois que vous preniez conscience que vous avez copéché*, il est nécessaire :

1. De se repentir sincèrement et de demander qu’on vous donne le pardon d’En-Haut.

2. De requérir, vouloir sincèrement et prier qu’on vous donne de l’aide d’En-Haut à arrêter dorénavant de faire une erreur identique ou similaire et de décider fermement d’être vigilants et de vous surveiller d’arrêter de la commettre.

3. De remercier chaleureusement du pardon et de l’aide qui vous sont donnés d’En-Haut, de vous réjouir et de donner une expression de votre joie en allant, par exemple, allumer une bougie dans un temple, en chantant une chanson de gratitude et en la consacrant au Père et à toutes les Forces de la Lumière, etc., ce que votre cœur désire.

Ces 3 étapes sont bien importantes et en les effectuant, on est en état de s’aider dans la manière la plus légère à transmuter le karma négatif créé à cause de l’erreur qu’on vient de commettre, mais aussi à renforcer sa défense de sorte qu’on devienne de plus en plus pur et sans péché et qu’il devienne de plus en plus difficile aux forces de l’illusion de soustraire de son énergie Divine.

Même le mot « copécher »* indique que lorsqu’on fait une erreur, quelqu’un était assez appliqué et a travaillé sur lui afin de le pousser à la faire et l’amener à l’état de décider de la faire ou obscurcir sa conscience de sorte qu’on fait une faute, sans guère réaliser ce qu’on a commis. Il est en de même avec le mot « cocréer ». Le préfixe « co- » exprime une coopération, collaboration. L’important c’est qui travaille avec la personne à ce moment  ‒ un être illusoire ou un Être de la Lumière et cela est déterminé par la personne elle-même, par l’état dans lequel elle se trouve à ce moment ‒ négatif ou positif ‒ et par le degré d’élévation de sa conscience, et résulte de sa partie illusoire ‒ l’ego, ou de sa partie Divine ‒ la Supérieure Présence JE SUIS.

Pour cela la première et la plus importante préoccupation de chaque personne est de surveiller constamment d’être en syntonie positive et d’état de la conscience au maximum élevé. Et tout le monde doit maintenant, dans ces temps, et dans les temps à venir également, faire beaucoup attention à ce qu’on pense, ressent, prononce et comment on le dit. Tout le monde doit être très prudent avec sa parole, car avec l’augmentation des vibrations de la planète ce qui est dit monte en force et si c’est faux, pourrait cocréer beaucoup plus de karma. Et si c’est bien dit, en syntonie Divine, avec les bons mots, se transforme en ce qu’on appelle « parole bénigne » avec laquelle on pourrait transmuter le karma négatif et cocréer un avenir heureux !

 

À suivre.

line

* le mot vient de la traduction littérale du mot bulgare. (N.d.T.)