Conférence en Pologne le 23 et 24 janvier 2016, partie 11

Questions et réponses :

23 janvier 2016

 

Rossitsa Avela:

En Bulgarie on m’a posé une question concernant la bénédiction des enfants par leur parents en relation avec les changements arrivées en échelle planétaire. Car parfois l’un des parents se trouve dans le réseau de la Lumière, il avance sur le Chemin vers Dieu et ses enfants font des choix différents qui les dirigent vers le réseau des ténèbres, surtout si l’autre parent se trouve là.

Donc, une mère m’a demandé ce qui suit en relation avec ses enfants qui se trouvent prioritairement dans le réseau des ténèbres : « Est-ce qu’il est bien du point de vue du Seigneur de continuer à bénir les enfants avec la Bénédiction du parent pour ses enfants, donnée par la Bien-Aimée Pallas Athéna, bien qu’on sait qu’à cause de la connexion karmique avec l’autre parent qui est presque constamment dans le réseau des ténèbres, ils sont aussi dans ce réseau ? Est-ce qu’il est bien de continuer à prononcer cette bénédiction afin que ces enfants reviennent dans le réseau de la Lumière étant donnée que le changement du réseau est déjà un des dangers les plus grands maintenant mais dorénavant également, en raison des risques liés à l’apparition des représentants du nouveau réseau de l’illusion ? Est-ce qu’il est mieux que les enfants restent pour le moment dans le réseau des ténèbres et que le parent cesse de prononcer cette bénédiction pour eux ? Et est-ce qu’on peut donner une autre bénédiction ou quelque chose d’autre pour ces temps ? »

La réponse d’En-Haut est : « Une très bonne question ! Chaque parent peut prononcer entièrement tranquillement et complètement sans danger la Bénédiction du parent pour ses enfants puisqu’il prononce à la fin la Parole-Formule pour remettre le libre arbitre entre les mains du Père ‒ « Que tout soit selon Ta Volonté Sacrée, Seigneur ! ». Donc, s’il y a danger pour les enfants, l’énergie Divine de la bénédiction du parent est dirigée vers un autre endroit et s’accumule comme un réserve au lieu d’aller chez les enfants.

Ce réserve énergétique est utilisé ensuite afin d’aider ces enfants ‒ prêtez une attention particulière ‒ s’ils décide un jour de passer et rester entièrement, 100% dans le réseau de la Lumière, peu importe dans quelle incarnation ! »

Et si l’enfant, cette personne, décide dans une de ses incarnations, de passer et d’être seulement dans le réseau de la Lumière, en Dieu, cette énergie lui sera donnée comme aide. Ainsi, il lui sera plus facile de passer vers la Lumière. Car, si par exemple un karma négatif entrave l’accomplissement de cette transition, grâce à cette énergie parentale accumulée le karma se transmute et la transition se réalise.

« Cette bénédiction maternelle/paternelle aide aussi les parents qui le prononcent :

1) en créant du bon karma pour la mère/ le père;

2) en gardant et protégeant le parent d’un soutirage énergétique de la part de ses propres enfants, s’il les bénit sincèrement et avec Amour Divin. Et s’il le font tout de même et le parent les a bénis pour la journée, alors l’énergie ôtée est renvoyée d’une multiplication Divine directement du réseau des ténèbres.

Pour cela on vous dit que chaque personne doit pardonner ses ennemi et les bénir sincèrement, car alors elle est le plus protégée et quoi qu’on lui cause, il se transforme ensuite dans le plus grand bien !

Cela s’applique en pleine vigueur pour tous les gens. Bénissez beaucoup. Ces temps-ci, c’est exceptionnellement bénéfique et très salutaire, mais faites-le quand vous êtes seuls et couverts, c’est-à-dire en excluant toute possibilité d’être vus par quelqu’un d’autre quand vous le faites. »

En autres mots, faites-le qualitativement. Vous comprenez seuls combien grande est la Grâce du Seigneur pour nous ‒ bénir nos enfants et les autres gens. Et vous comprenez aussi combien nous recevons quand nous bénissons ainsi que quand nous sommes bénis.

 

 

Complément à partie 11

 

Question : Et qu’est-ce qui résulte si l’enfant a perdu sa pureté et le parent continue à être pur et le bénit avec la « Bénédiction du parent vers son enfant » donnée par la Bien-Aimée Pallas Athéna ? Et où va l’énergie de la bénédiction, pour quoi est-elle utilisée, si l’enfant enlève sans le droit de l’énergie du parent et il l’a béni le matin ? Quel est l’effet en ce cas – est-ce que c’est le même comme lorsque l’enfant est dans le réseau des ténèbres et enlève sans le droit de l’énergie du parent ?

Réponse : Lorsque l’enfant a perdu sa pureté, l’énergie de la bénédiction parentale va pour le salut de son Âme ce qui est le plus grand bien pour le flux vital de l’enfant.

Pour le moment il manque une façon de récupérer du nouveau réseau de l’illusion l’énergie enlevée. Quand un tel enfant enlève sans avoir le droit de l’énergie de son parent et le dernier l’a bénit le matin, ce qui est ôté du parent lui est rétabli de l’énergie qui est mise en réserve jour après jour pour le salut de l’enfant pendant la prononciation de la bénédiction parentale. L’énergie parentale enlevée est cependant rétablie seulement à hauteur de la quantité effective de l’énergie dans cette réserve, s’il y en a, et sans aucune multiplication Divine du nouveau réseau de l’illusion.

Si l’enfant qui a perdu sa pureté ôte très souvent de l’énergie de ses parents et cette réserve est épuisée, alors il serait bien d’avoir une autre source supplémentaire d’où prendre de l’énergie afin de rétablir le balance énergétique des parents, s’ils veulent être sains et se sentir bien. Telles sources supplémentaires d’énergie peuvent être par exemple :

blue-dotpendant la journée le parent renforce le travail dans la spiritualité qu’il a consacré en faveur de la Mère Terre et la Vie Vivante sur elle ;

blue-dotdès le matin le parent consacre au Seigneur tout son travail dans la matérialité pendant la journée ;

blue-dotrétablir le déficit du bon karma du parent, s’il en a, par la permission de Dieu – c’est-à-dire de l’avis de la Supérieure Présence JE SUIS du parent.

Lorsque le parent vit sans effectuer du travail dans la spiritualité qu’il dirigera au soutien de la planète Terre et la Vie Vivante sur elle et sans consacrer son travail dans la matérialité pendant la journée au Seigneur et aussi dans les cas où la Supérieure Présence JE SUIS estime que le bon karma est peu et il est nécessaire de la conserver pour le salut de son Âme, alors, s’il manque une autre source de laquelle on peut prendre de l’énergie afin de rétablir le balance énergétique du parent et son enfant qui a perdu sa pureté continue à ôter de l’énergie parentale, il est assez probable que le parent commence à se sentir sans forces de travailler et même de se déplacer, que des différentes douleurs commencent à apparaître dans son corps ou qu’une maladie sérieuse apparaisse et s’il a des vielles maladies, qu’elles s’aggravent.

Il en est de même, bien sûr, par rapport à tout autre membre de la famille, si on perd sa pureté – conjoint, parent, frère, sœur, etc, et aussi par rapport aux collègues ou autres gens avec qui on a, pour une raison quelconque, un contact direct plus continu.

Participant 1 : Si le parent bénit son enfant qui a perdu sa pureté, il existe donc un mécanisme de lui récupérer l’énergie, si l’enfant l’enlève ?

Rossitsa Avela : Oui, de cette réserve énergétique qui est formée quand le parent bénit quotidiennement son enfant.

Participant 1 : Quand se met-il à fonctionner ce mécanisme ?

Rossitsa Avela : Seulement quand l’enfant a sans avoir le droit enlevé de l’énergie du parent.

Participant 1 : Et lorsque je bénis un enfant qui est dans le réseau de la Lumière, est-ce que l’énergie m’est récupérée ?

Rossitsa Avela : Si l’enfant enlève sans avoir le droit après cela, durant la journée, une partie de ton énergie, cela signifie qu’il est passé dans le réseau des ténèbres et l’énergie enlevée est récupérée de manière multipliée Divinement du réseau des ténèbres à celui qui le bénit.

Si l’enfant est constamment dans le réseau de la Lumière, l’énergie de la bénédiction reste en réserve et celui qui le bénit crée du bon karma, car il aide cet enfant, sans récupérer de l’énergie de la même sorte. Chez celui qui bénit vient une autre sorte d’énergie – l’énergie du bon karma.

En conséquence, trois cas sont possibles :

1. L’enfant se trouve dans le réseau de la Lumière. Alors l’énergie de la bénédiction parentale est utilisée pour le bien-être de l’enfant afin qu’il se déplace avec succès dans le réseau de la Lumière. Et si l’enfant a du karma négatif, l’énergie de la réserve de la bénédiction parentale l’aide à transmuter ce karma plus vite et avec aise. Par exemple si l’enfant tombe malade, l’énergie accumulée dans la réserve de la bénédiction parentale l’aide à guérir plus rapidement, c’est-à-dire cette énergie est utilisée en tout cas de besoin.

2. L’enfant se trouve dans le réseau des ténèbres. Alors l’enfant est sans accès à l’énergie de la bénédiction parentale et elle est accumulée jusqu’au moment où l’enfant, c’est-à-dire cette personne souhaite passer aux côtés de la Lumière, même dans une incarnation suivante. Alors toute l’énergie accumulée dans la réserve est utilisée pour passer définitivement dans le réseau de la Lumière. C’est un grand fait et l’énergie des bénédictions parentales est conservée exactement pour ce moment et seulement à cette fin peu importe dans quelle incarnation de la personne cela arrivera. Pour cette raison il est dit d’En-Haut que toujours, dans tous les temps, il est très important qu’on reçoit la bénédiction parentale. Et il est très important que les parents bénissent toujours leurs enfants de tout cœur. Cela aide les enfants dans leur vie, les aide aussi puisque du bon karma est créé. (voir partie 11)

3.Lorsque l’enfant perd sa pureté et passe dans le nouveau réseau de l’illusion et son parent est pur, nous en venons de parler ci-dessus dans le complément à partie 11.

 

À suivre.