Conférence en Pologne le 23 et 24 janvier 2016, partie 16

Questions et réponses :

23 janvier 2016

 

Rossitsa Avela : Maintenant un grand sujet suit ‒ concernant les articles ‒ comment on en doit faire et disposer de la meilleure du point de vue du Seigneur façon pour nous.

La fourniture de l’information sur ces sujets est dictée par des raisons de sécurité de notre vie et notre santé dans les nouvelles conditions venues avec l’augmentation de la vibration de la planète et l’apparition des représentants d’un autre réseau de l’illusion.

L’indication d’En-Haut est que le plus grand bien pour chacun de nous maintenant est de se délivrer de tous les articles des autres, peu importe combien ils sont précieux pour lui, sans exceptions ! Se délivrer en les vendant.

De cette façon chacun nettoiera et sécurisera sa maison, son lieu de travail et l’espace autour de soi et ses proches. Car presque chaque personne maintenant est sans la connaissance ce que lui apportera le futur. Et les articles donnés comme cadeau peuvent s’avérer un grand piège pour la famille entière. Pour tous les proches.

Et tout dont on a besoin, on peut l’acquérir de nouveau, mais déjà de la manière correcte ‒ en l’achetant. Car si l’article lui est donné par quelqu’un, sans qu’on l’a acheté, il manque comment savoir dans quel moment cette personne (le donateur) peut perdre sa pureté et dans quel des réseaux énergétiques se trouve-t-elle, mais aussi combien nuisible sera-t-il après cela pour lui et ses proches l’influence de l’article donné comme cadeau.

Il est nécessaire d’avoir un acte d’achat-vente quand on paie pour l’article avec son argent ou son travail. L’argent ainsi que son travail portent son propre énergie et quand on règle son compte par eux, la connexion énergétique de l’article avec son propriétaire actuel est interrompue. En cas contraire, quand l’article donné comme cadeau est chez celui à qui il est donné, bien qu’on l’utilise et a le droit d’en disposer, il reste propriété du donateur ‒ celui qui l’a fait ou acheté et donné sans qu’on le paie pour cela.

Lorsque le propriétaire de l’article donné comme cadeau ‒ celui qui l’a produit ou acheté, fait la transition, la propriété passe à ses héritiers et devient un article copropriétaire, portant les énergies de tous les copropriétaires. Et toutes ces énergies exercent une influence sur celui qui a obtenu le cadeau et ses proches.

Et lorsqu’on fait don un article qu’on n’a pas acheté mais qui lui est fait don, celui qui l’obtient sera sans le moindre aperçu qui en fait continue à être le propriétaire de l’article et les énergies de qui il conduira dans sa propre maison ou où que ce soit ‒ là où il se trouve. Car l’article est porteur de l’énergie de son propriétaire et influence les autres gens ‒ ceux qui l’utilisent ainsi que tous qui vivent en proximité et l’entier espace autour de lui.

blue-dotLorsque le propriétaire de l’article donné comme cadeau est dans le réseau de la Lumière de la planète, mais se charge graduellement de plus en plus de karma et tombe dans des négativités, alors celui à qui l’article est donné assume ordinairement une partie de ce karma négatif et après cela devra la transformer. Cette variante est parmi ceux qui portent des conséquences moins nuisibles.

blue-dotLorsque le propriétaire est dans le réseau des ténèbres, son article devient une sorte de transporteur par lequel l’énergie Divine de celui à qui il est donné se transfère dans le réseau des ténèbres. Et cela peut continuer constamment, pendant que l’article est chez lui même s’il ne l’utilise pas. Alors on se sent fatigué dans sa propre maison sans savoir la raison pour cela et ordinairement est sans envie et force de travailler.

blue-dotLorsque le propriétaire de l’article est une personne qui a perdu sa pureté et se trouve dans le nouveau réseau de l’illusion, alors l’article devient un article « mort », entièrement soutiré énergétiquement et peut « engloutir » une grande quantité de l’énergie de tout et tous autour de lui et plus particulièrement de celui à qui l’article est donné comme cadeau. Cela peut mener très vite à maladie du corps physique de cette personne et/ou de ses proches qui l’utilisent. Car ces articles sont comme des « trous noirs ».

Dans ce dernier cas, même si on achète l’article, il en est de même d’acheter un article maudit. Il reste un article « mort ». La force nuisible de l’article peut être différente selon la force en énergie du donateur, respectivement du vendeur qui est un représentant du nouveau réseau de l’illusion. Et même si l’effet nuisible est moins fort, il en est de toute façon et est présent. Car, comme j’ai dit, ce sont des articles « sans âme », soutirés énergétiquement, des articles morts. Ils seulement enlèvent l’énergie de la personne à qui ils sont donnés ainsi que de leur nouveau propriétaire, si l’article est acheté et de l’espace environnant puisqu’ils sont ainsi codés et plus tôt ‒ ils sont déjà déformés énergétiquement et sont comme un trou noir qu’on achète et qui devient sa propriété ou qu’on lui a donné comme cadeau.

Quand un article est produit d’une personne qui est pure et est achetée pendant qu’elle est encore pure, après cela, même si le producteur perd sa pureté, l’article est sans danger puisque sa propriété a passé vers le propriétaire quand il était un article « vivant ».

Mais quand un article pur est donné comme don et puis le donateur perd sa pureté, il devient un « trou noir ». Et même si on achète plus tard l’article de celui qui l’a donné, il en est de même, car il reste un « trou noir ».

Il est analogique mais d’un effet moins nuisible, si on a des articles qui sont donnés comme don/cadeau d’une personne qui est maintenant ou était dans le réseau des ténèbres quand elle les a achetés et donnés comme don.

Participant 1 : Si nous achetons un article qui est fabriqué par quelqu’un qui a perdu sa pureté, cet article est dangereux et engloutit l’énergie de son propriétaire et ses proches comme un «trou noir», n’est-ce pas ?

Rossitsa Avela : Oui, à un degré ou à un autre.

Participant 2 : Si dans une grande entreprise où le propriétaire est pur mais un des employés a perdu sa pureté et fabrique un article, quelle sera-t-elle ?

Rossitsa Avela : Seulement cet article sera nuisible de toute la quantité.

Participant 1 : Est-il est possible que ces sortes d’articles soient décelés ?

Rossitsa Avela : Celui qui se trouve dans le réseau de la Lumière ressent la bonne énergie des articles lorsqu’on entre en contact avec eux et les articles nuisibles, on les élude tout naturellement puisqu’au lieu de les aimer et de s’attirer à eux, ils le repoussent. Vous savez que le pareil attire le pareil, n’est-ce pas ? C’est un sentiment intérieur.

Participant 2 : Si l’achat est fait par internet ? Maintenant beaucoup d’articles sont achetés par internet.

Rossitsa Avela : Alors on peut fait une erreur. Et quand l’article s’avère nuisible et entre la maison, il est assez probable que des infortunes apparaissent. Si on se sent affaibli, il est nécessaire qu’on se délivre vite de cet article en le vendant. De nouveau par internet. Plus pure est la personne, plus clairement elle ressent quelle est la qualité/énergie des articles. Pour cela, outre tout le reste, on nous dit d’En-Haut de garder notre pureté à tous les niveaux et de préserver notre énergie Divine comme le plus grand joyau. Car plus le temps accélère sa marche, plus nécessaires elles seront.

Participant 1 : Est-ce que nous créons du karma en vendant un tel article, en sachant qu’il est nuisible ?

Rossitsa Avela : Il nous est indiqué d’En-Haut de nous délivrer des articles nuisibles que nous avons achetés par inattention et des articles des autres qui sont nuisibles ou qui peuvent devenir tels dans un moment futur, en les vendant. Il nous est indiqué de le faire comme le meilleur pour le moment. Et quand nous le faisons, nous le faisons sans nous charger karmiquement, même tout le contraire ‒ alors nous sommes en observance de ce qui nous est indiqué d’En-Haut et nous créons du bon karma.

Et si l’article nuisible soit acheté par une personne Claire qui nous aide de cette façon en ce moment, elle crée de bon karma qui la protège de la nuisibilité de l’article. Et elle peut même transformer de son karma négatif, en nous libérant de l’article nuisible en l’achetant de nous, si par exemple elle nous est un débiteur karmique. Après cela elle peut s’en libérer en la vendant à son tour. Et en étant un être Clair, elle ressentira assez vite sa nuisibilité.

Et si l’article nuisible est acheté de quelqu’un qui a perdu sa pureté et se trouve dans le nouveau réseau de l’illusion, pour lui cela est sans importance, sans nuisibilité puisque l’article est dans son réseau.

Participant 1 : Est-ce que nous pouvons brûler un tel article ?

Rossitsa Avela : Quand l’article est dans une bonne condition et est brûlé, cela va déjà créer du karma négatif pour celui qui le fait, car on gaspille ainsi les ressources de la planète.

Participant 2 : Et si on s’achète une voiture, par exemple, et certaines de ses parties sont fabriquées par une personne qui a perdu sa pureté ?

Rossitsa Avela : Alors la voiture commence vite de se rompre/ de s’abîmer.

Participant 2 : Donc, seulement les vielles voitures resteront ?

Rossitsa Avela : Tout au contraire. Les gens qui ont perdu leur pureté les utiliseront. Et elles les serviront très bien. Et il est bien qu’il y a de tels articles, sinon encore plus de ressources de la planète seront gaspillées. Pour cette raison il est nécessaire de vendre ces articles, au lieu de les détruire.

 

À suivre.