Conférence en Pologne le 23 et 24 janvier 2016, partie 22

Questions et réponses

23 janvier 2016

 

Rossitsa Avela : Le 2 janvier cette année on m’a donné un vers-instruction pour les articles des autres et les articles nuisibles et après cela on m’a recommandé de poser une question quels articles sont des autres et quels - nuisibles. Maintenant je vais vous lire ce vers et la réponse qui était donnée à la question indiquée.

S’il y a des questions qui surgissent pendant la lecture, vous pouvez les poser.

Vers-Instruction du 2 janvier 2016
Travaille beaucoup et intensément, même sans interruption,
mais finis entièrement le nouveau programme indiqué d’En-Haut
et vérifie tous tes articles, un par un,
élimine les nuisibles et ceux qui appartiennent aux autres,
prépare-les à vente
et ceux qui ne sont pas bons à vente
brûle-les lorsque la lune décroît et prononce :

« Comme ces articles brûlent
qu’ainsi tout le mal dans le monde brûle,
que tout illusoire en moi, ...... (le prénom) brûle,
que ma maison se libère des énergies des mauvais souvenirs,
de la stagnation et la nuisibilité !
Que tout soit selon Ta Volonté Sacrée, Seigneur !
AMEN   TAKA DA BŒUDÉ   OM »

Puis, engage-toi de te séparer de tous les articles,
vends-les bravement et sans regrets
et plus vite ils quittent ta maison, mieux sera !

Dans ce vers-instruction en très peu de mots est mis assez beaucoup de l’Enseignement sur les articles. Et dans la réponse de ma question concernant les articles des autres et les articles nuisibles, une Connaissance était donnée sur le correct du point de vue du Seigneur maniement et utilisation des articles qui nous entourent dans le plan matériel et dont nous nous servons dans la vie.

La Connaissance reçue est conforme aux nouvelles conditions de vie sur la planète Terre. Elle fait partie de l’Enseignement qu’on donne d’En-Haut actuellement pour aider notre passage réussi par les temps actuels. Cet Enseignement est donné sous la forme de questions et réponses qui sont annoncées à nos conférences et puis sont publiées sur le site comme partie de ces conférences. Ce programme, comme vous le savez, a été lancé après l’annonce d’En-Haut en 2014 de l’interruption de donner des Messages et est une continuation naturelle des Messages reçus jusqu’à 2014 inclusivement. Et il dépend de nous tous quel Enseignement nous sera donné et dans quelle volume - des questions que nous posons et du niveau énergétique auquel nous sommes lorsque nous les posons et du degré de notre prise de conscience. J’utilise le moment de remercier tous qui posent des questions sur le site UNION et aussi pendant nos conférences.

On a parlé des articles aux conférences tenues jusqu’à ce moment et cette information sera désormais publiée sur le site. Mais puisque le temps se change assez vite et en raison du chargement karmique de plus en plus grand de certaines personnes et aussi de la perte de leur pureté, leurs articles, utilisés par d’autres gens, sont en état de nuire assez beaucoup.

Pour cette raison - à cause de l’importance de ce sujet, bien que jusqu’à ce moment même à cette conférence on a dit assez sur les articles, quoique quelque chose peut être répétée, il était indiqué que toute l’information ci-après soit complètement publiée, sans coupures. Car nous vivons exactement dans ce monde matériel, entourés d’articles, où que nous soyons et ordinairement parmi eux passe la vie de la plus part des gens sur cette planète.

Et il était recommandé d’En-Haut dans ces temps qui coulent déjà, comme un programme important pour chaque personne Claire qui veut être bien, qu’elle se libère de tous les articles des autres et les articles nuisibles.

Ce sont deux catégories d’articles séparées.

Les articles des autres

Les articles des autres sont ceux qui nous sont donnés, donnés comme cadeau ou venus chez nous autrefois, de quelque part et par quelqu’un sans que nous ayons payé pour eux ou donné quelque chose en retour - des articles, travail ou quelque chose d’autre.

Les articles des autres sont encore liés énergétiquement avec leur propriétaire - celui qui les a achetés et les a fait don. Et il est possible que certains articles soient venus chez nous sans être donnés comme cadeau et nous les utilisons. Nous pouvons avoir oublié d’où certains articles sont venus, articles que nous n’avons pas achetés, qui n’ont pas été donnés comme cadeau ou loués, que nous n’avons pas obtenus en échange de nos articles ou travail.

Par exemple, après une fête des étudiants dans la maison de l’hôte restent des verres que personne ne cherche après cela, l’hôte ne sait pas et il manque comment apprendre à qui ils appartiennent puisque beaucoup de gens sont venus, certains des gens il a rencontré pour la première et plus probablement pour la dernière fois. Et il commence à les utiliser dans son ménage. Le propriétaire reste pourtant celui qui les a manufacturés ou celui qui les a acquiert en payant pour eux avec de l’argent ou d’une autre façon - par exemple en échange de ses articles ou travail.

Et celui chez qui se trouve l’article d’une autre personne, peu importe comment il est venu chez lui - comme cadeau ou non, est seulement son utilisateur qui ordinairement a le droit d’en disposer comme lui semble mieux, y compris de le vendre, détruire/brûler ou jeter.

S’il est nuisible que l’article soit brûlé, par exemple à cause de l’émanation dans l’atmosphère des éléments toxiques pendant le brûlage, s’il manque la possibilité qu’il soit vendu ou réparé, par exemple en raison de trop grande usure, défaut ou réparation coûteuse, alors seulement, en dernier lieu, lorsqu’une autre possibilité manque, il est recommandé que l’article soit éliminé de la maison en le jetant. Même les articles abîmés peuvent être vendus pour pièces de rechange à un prix très bas, par exemple pour 1 euro, par Internet et ordinairement il y a des gens qui veulent les acheter.

Le plus important est qu’on paie afin d’interrompre la connexion énergétique avec le propriétaire précédent de l’article. Le paiement pour l’article est la défense de l’acheteur, car après avoir payer le prix, il peut tranquillement utiliser l’article sans qu’il soit nuisible pour lui puisque la connexion énergétique de l’article avec son propriétaire précédent est interrompue, mais seulement en condition où l’article n’a jamais été une propriété d’une personne qui a perdu sa pureté.

Et si on manque de faire une vente ou une échange, chaque changement dans l’énergie du propriétaire réel et tout particulièrement s’il perd sa pureté et passe dans le nouveau réseau de l’illusion, se reflète sur l’article, avec toutes les conséquences sur celui qui l’utilise et aussi sur ses proches avec qui on vit et travaille, mais aussi sur l’espace environnant - sur la Vie Vivante autour et même sur ses autres articles.

Une influence et processus d’interaction énergétique pareils existent également dans la direction opposée - de l’article vers le propriétaire - et c’est dans la pleine mesure. En outre - l’article fait don ou donné pour utilisation crée une connexion énergétique entre le donateur ou locateur d’une part et la personne à qui le don est fait ou qui utilise l’article, d’autre part. Cette connexion continue à exister pendant que l’article existe même s’il n’est pas utilisé par la personne à qui est fait la donation/ qui utilise l’article, mais seulement se trouve quelque part dans la maison/la propriété.

Cette connexion énergétique se réalise exactement par l’article donné comme don/pour utilisation et c’est à double sens. Tout changement dans l’énergie dans la personne à qui l’article est donné comme cadeau/donné, se reflète énergétiquement sur l’article - son énergie change et cette influence énergétique est transmise par l’article à son propriétaire - celui qui l’a fait don ou donné pour utilisation.

Cette connexion énergétique à double sens peut être interrompue lorsqu’on achète l’article donné comme don/pour utilisation de son propriétaire à un prix quelconque, même le plus bas. Mais cette recommandation s’applique seulement au cas où le propriétaire de l’article est pur. Et si nous sommes sans le savoir s’il est pur ou non, la seule sortie est de vendre l’article afin de nous en libérer ou de le retourner tout de suite à son propriétaire, s’il nous est connu et l’article nous était donné pour utilisation temporelle.

Jusqu’à récemment les gens donnaient l’un à l’autre des articles différents et aussi les louaient pour une utilisation temporelle et de cette façon une échange énergétique se réalisaient entre eux, sans des conséquences nuisibles. Mais maintenant la situation sur la planète s’est changée radicalement. Et notre travail est de prendre toutes les mesures nécessaires dans le futur pour notre sécurité, afin de conserver notre énergie Divine et celle de nos proches, car notre futur et la continuation de l’existence et l’évolution du genre humain en dépendent.

Si on est hors de sa maison, parmi les autres gens et articles et ressent l’énergie négative, on se ressent mal, on peut se déplacer dans l’espace, mais il manque comment déplacer sa maison. Pour cela il est nécessaire de s’occuper de libérer sa maison des articles des autres et des articles nuisibles.

Les articles ont aussi son énergie et certains d’eux peuvent avoir une énergie positive ou négative renforcée, selon les énergies auxquelles ils étaient soumis et qu’ils « assument » de l’espace environnant. C’est la raison pour laquelle la sagesse populaire dit que c’est mal de donner comme cadeau un couteau et c’est toujours nécessaire de l’acheter même à un prix symbolique. Les bougies aussi puisqu’elles peuvent provoquer un incendie.

Cette sagesse ancienne populaire est fondée sur la pensée que tout ce qui constitue un danger, on doit l’acheter afin d’interrompre la connexion énergétique avec le propriétaire car après cela l’objet sera déjà sans danger pour utilisation, même si le vendeur, le donateur ou celui qui donne l’article pour utilisation a mis dans l’objet des pensées négatives ou même des souhaits négatifs envers cette personne.

Et maintenant, dans le temps dans lequel nous vivons, chaque article d’une autre personne, donné comme cadeau ou venu chez nous d’une manière quelconque, dans chaque moment peut devenir particulièrement nuisible, si son propriétaire perd sa pureté.

Payer pour les articles, comme nous avons déjà parlé à cette conférence, peut se réaliser avec de l’argent ainsi qu’en nature - en l’échangeant avec d’autres articles, mais aussi sous la forme de travail effectué. Cela se passe très souvent dans les relations mutuelles entre les voisins lorsqu’une personne aide en travaillant et l’autre le remercie en le donnant quelque chose - par exemple de la production de son jardin. En ce cas, ce qui est obtenu est considéré comme payé lorsque les deux parties sont d’accord que c’est suffisant.

 

À suivre.