Conférence en Pologne le 23 et 24 janvier 2016, partie 35

Questions et réponses sur le sujet « Articles » (suite)

 

Participant 1 : Actuellement je vis dans un logement à loyer et je suis entourée des articles des propriétaires de la maison. Est-ce que cela est nuisible pour moi ?

Rossitsa Avela : Si le propriétaire ou les propriétaires d’un logement ont conservé leur pureté, il est sans danger pour les locataires de vivre parmi leurs articles, car ils paient un loyer pour le logement y compris tous les articles en lui. Alors tout est en ordre. Mais si le propriétaire du logement perd dans un moment futur sa pureté, alors l’énergie du logement entier avec tous les articles se change et devient fortement nuisible, peu importe qu’on paie un loyer. En ce cas, quand on commence à se sentir mal dans le logement loué, il est nécessaire de le changer tout de suite.

Participant 1 : Et en cas où le propriétaire du logement me dit qu’il ne veut pas que je lui paie un loyer, mais il faut seulement payer les consommables – gaz, eau …, car il est un vieux complice ?

Rossitsa Avela : Alors il est nécessaire de faire quelque chose pour lui.

Participant 1 : Je vais planter des arbres autour de la maison.

Rossitsa Avela : C’est très bien mais seulement en cas où tu lui demandes la permission de le faire, il est d’accord, te dit précisément quels types d’arbres il veut et où exactement les planter, et aussi il faut lui dire que s’il refuse de prendre de l’argent pour le loyer, de cette façon – en achetant et plantant des arbres tu paies pour ton séjour entier dans sa maison – jusqu’à maintenant et dorénavant, jusqu’à ce que tu es là. Alors les arbres deviendront sa propriété.

 

Participant 2 : Ma sœur a des enfants et quand je les visite, je leur achète des petits cadeaux qui, comme il a été clarifié, restent ma propriété. Qu’est-ce qui est bien de faire dorénavant – arrêter leur acheter des cadeaux ?

Rossitsa Avela : Continue à leur acheter des cadeaux, mais le mieux est qu’ils soient quelque chose délicieuse, quelque chose de favorite qui va terminer vite. Et tu pourrais faire toute autre sorte de cadeaux. Pourtant, quoique tu leur donnes, au moment où tu leur donnes les cadeaux, il est nécessaire qu’ils fassent quelque chose pour toi. Par exemple, il peuvent chanter une chanson, dire un poème, dessiner quelque chose.

 

Participant 3 : Quand mes grands-enfants viennent chez moi, je leur donne toujours des petits jouets-cadeaux. Ils viennent toujours avec leurs cadeaux, par exemple un dessin. Est-ce que cela est considéré comme échange ?

Rossitsa Avela : Oui, bien sûr, chacun peut donner un ou plusieurs articles et recevoir un ou plusieurs articles en échange et chaque article devient la propriété de celui qui l’a reçu.

Participant 3 : Cela est une très bonne solution – que mes grands-enfants me donnent un dessin ou chantent une chanson.

Rossitsa Avela: Oui, cela est leur œuvre.

Participant 2 : En Allemagne, on donne ordinairement aux enfants de l’argent à leur anniversaire, 20 euros.

Participant 4 : Les petits enfants préfèrent recevoir des cadeaux à leur anniversaire au lieu de l’argent. Je vais dire à mon enfant de donner à chaque invité un dessin comme cadeau quand ils lui donnent ses cadeaux.

Rossitsa Avela : Cela est peu recommandé d’être fait, car le dessin est saturé de l’énergie de ton enfant qui ira dans la maison de l’autrui. Il est bien de donner des dessins seulement aux membres de la famille et aux plus proches membres du genre qui aident avec l’élévation de l’enfant et ont beaucoup d’amour pour lui, par exemple les grands-parents.

Participant 4 : Est-ce qu’il est possible de faire une régale supplémentaire et de dire qu’elle est spécialement donnée en échange pour les cadeaux reçus et l’enfant aide pour la préparation de la nourriture ?

Rossitsa Avela : Il est possible, mais si quelqu’un manque de prendre de cette nourriture ? Comment vas-tu comprendre qui des cadeaux est devenu une propriété d’autrui ?

Pour cela on recommande de faire pour chaque invité, en échange des cadeaux qu’ils portent, des cadeaux tout petits destinés à usage de courte durée, qui peuvent même être utilisés pendant la fête – des ballons gonflés par exemple ou quelque chose de pareil. Et il est bien de donner ces cadeaux tout de suite, au moment où on donne le cadeau et félicite. Le mieux est pourtant que les invités donnent des cadeaux monétaires. L’enfant aurait consentir et même serait très heureux qu’on l’achète avec l’argent accumulé quelque chose plus grande qu’il a rêvé d’avoir depuis longtemps. Et il est bien de donner la régale aux invités seulement selon sa destination générale – pour que les souhaits bénins des invités s’accomplissent, soient réalisés sur le plan matériel.

 

À suivre.